Géotexia.jpg

EFFETS COLLATERAUX

Accidents

Saint-Gilles-du Méné : un violent incendie

ravage l’entreprise de méthanisation Géotexia.

Plouvorn.jpg

Plouvorn

Des matières premières prennent feu

à la centrale biogaz du Dunois, à Marboué

Marboué.jpg

Des matières premières

prennent feu

à la centrale biogaz du Dunois, à Marboué

GeotexiaIncendie.jpg

Après l'incendie de Géotexia, à Saint-Gilles-du-Mené (Côtes-d'Armor).

Les riverains de l'usine de méthanisation sont inquiets et furieux...

Sauveterre-la-Lémance.jpg

Sauveterre-la-Lémance

Le feu du silo méthaniseur brûle depuis plus de 48h.

LogoOuestFrance.jpg

Un incendie s’est déclaré mardi 16 juillet dans l’entreprise de méthanisation Géotexia située à Saint-Gilles-du-Mené, commune du Mené (Côtes-d’Armor). La suspension de l’activité de l’usine met cinq salariés au chômage technique.

L’incendie s’est déclaré peu après 6 h, mardi 16 juillet, dans l’entreprise de méthanisation Géotexia. L’alerte a été donnée par deux salariés présents sur le site. Ils étaient sortis à l’arrivée des secours.

45 sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur place. Ils ont circonscrit l’incendie en très peu de temps. Environ 10 000 litres d’acide sulfurique étaient stockés dans le bâtiment. Le risque d’explosion a été écarté. Un conseiller technique en risques chimiques était sur place.

"Nous n’avons heureusement aucun blessé à déplorer. La partie administrative de l’entreprise est préservée, toutefois le bâtiment de production biogaz a été la proie des flammes", indiquait le major Thierry Rouault, commandant de la communauté de brigades de gendarmerie de Merdrignac.

Un risque de pollution

À midi, les sapeurs-pompiers étaient toujours présents. Le capitaine Benjamin Gaspaillard du SDIS de Saint-Brieuc est revenu sur la mission des sapeurs : "Il fallait stopper rapidement l’incendie. Il nous fallait éviter la propagation du feu. Nous avons pris en charge l’alimentation en eau et nous sommes allés voir les habitations alentour. Nous assurons la protection de nos pompiers. Il y a un risque de pollution. Toutes nos eaux d’extinction sont chargées d’acide, elles sont donc contenues sur place pour éviter de polluer." À ses côtés pour diriger les opérations, le lieutenant Christel Allano du SDIS de Loudéac. Il ajoute qu’il s’agit à présent "de trouver une solution pour évacuer ces eaux".

Pour y parvenir, Face au risque d’effondrement du bâtiment métallique, une surveillance va être maintenue tout au long de la journée.

Un bâtiment entièrement détruit

Le bâtiment de stockage 2 000 m² où s’est déclaré l’incendie a été entièrement détruit. La gendarmerie et les agents d’Enedis ont sécurisé le site.

Les pompiers de Loudéac, Plémet, Merdrignac, Saint-Brieuc et Lamballe ont été mobilisés sur cette intervention. Un poste de commandement avait été mis en place. Le capitaine Benjamin Gaspaillard du SDIS de Saint-Brieuc, assisté du lieutenant Christel Allano du SDIS de Loudéac a dirigé les opérations.

L’activité de l’entreprise est suspendue. Le sinistre a provoqué le chômage technique de cinq salariés. L’origine de l’incendie, est encore inconnue. Une enquête de gendarmerie a été ouverte. Selon nos informations, la piste accidentelle pourrait être privilégiée.

LogoAria.jpg

^ Télécharger

Mars 2021

Les accidents

flash ARIA

(Analyse, Recherche et Information sur les Accidents)

LogoAria.jpg

Avril 2012

Incendie d’une unité de méthanisation sur un site de valorisation de déchets

20201208CartoIncidents.jpg

^ Télécharger

Méthanisation

233 accidents sur

152 sites

au 12 décembre 2020.

MethabrayeNaveil.jpg

Décrit par Grdf comme "Un projet collectif exemplaire", le site de Méthabraye à Navel subit une rupture de canalisation

LogoMinistereTransition.jpg

^ Télécharger

Méthanisation

Comment développer la filière sans dévelop-per les risques ?