top of page
Megaphone.jpg

Tribune libre

Billets d'humeur

Lettre ouverte

aux député.e.s

 12 mars 2022 

 

Madame la Députée, Monsieur le Député,

Les élections présidentielles se profilent, puis les prochaines législatives. Pour nous, c'est le moment de faire votre bilan.

Compte tenu de la crise agricole qui se profile, les ministres Lemaire et Denormandie réunis avec la FNSEA envisagent de limiter au maximum toutes les éco-conditionnalités du prochain Plan stratégique national de la Politique agricole commune, d’arrêter toutes nouvelles mesures (ZNT pesticides, PAN nitrates…) et surtout d’accélérer la méthanisation en réduisant les contraintes (seuils, études environnementales).

Nous le redisons, les méthaniseurs sont la poubelle de l‘industrie agroalimentaire européenne.  C’est une poubelle qui n’élimine aucune molécule et génère un nouveau déchet, le digestat. Celui-ci au prétexte de l’importance de sa charge azotée, est épandu sur les terres agricoles (en conventionnel et en bio). C’est oublier que cette charge azotée et d’autres composants, molécules, bactéries, pathogènes, etc, ne sont pas sans risque pour la ressource en eau, la vie des sols, la biodiversité, la qualité des terres nourricières et la santé des populations.

C’est oublier l’importante accidentologie de cette filière, toujours en autocontrôle.

C’est oublier que la sécurité alimentaire dépend aussi de la qualité de notre eau potable et de nos sols. Cette eau dite "potable" dépasse déjà souvent les seuils en nitrates, comme en molécules dégradées de pesticides, quand ce n’est pas en résidus organiques.

C’est oublier les conséquences de ces installations sur la santé physique et morale des riverains.

Il y a de plus en plus de clusters de cancers pédiatriques en France.  Pour la député Sandrine Josso "Santé publique France a fait mine d’investiguer sans s’en donner réellement les moyens". Pour certains médecins et chercheurs : "Les cancers d’enfants ne relèvent pas du hasard, mais d’un processus de mise en danger". (actu.fr Enquêtes)

Madame la Députée, Monsieur le Député, les dommages collatéraux et les pollutions dus à des installations de méthanisation, au stockage ou épandage de digestat, aux fuites de gaz à effet de serre sont beaucoup trop nombreux pour réduire les contraintes (seuils et études environnementales) de nouvelles installations. La pollution environnementale est déjà trop importante pour arrêter toute nouvelle mesure d’encadrement, sauf à vouloir multiplier les clusters de cancers d’enfants.

Penser que le gaz de méthanisation pourra remplacer le gaz russe est un leurre. C’est oublier que les déchets qu’il génère sont épandus sur des terres nourricières et finissent dans les nappes souterraines ou de surface. C’est oublier que pour nourrir les méthaniseurs, les surfaces de maïs, de cultures dérobées ou de Cives prennent la place de cultures alimentaires. Les cultures que dévore le méthaniseur ne nourriront ni les animaux, ni les êtres humains, c’est un fait.

Une centaine de publications scientifiques démontrent tout ce que nous affirmons.

Qu’avez-vous fait pour protéger les populations et l’environnement ? Malgré toutes nos alertes, pas grand-chose, sinon rien. Laisserez-vous la méthanisation hypo-énergétique condamner la souveraineté alimentaire ? A quel prix sanitaire ? Pour si peu d’énergie ?

Nous espérons qu’en cette fin de mandat vous en prendrez conscience et agirez en demandant, à la suite d’un petit groupe de députés déjà mobilisés, d’encadrer fortement la méthanisation. 

En effet, concernant les ICPE, tous les garde-fous ont cédé. Partout en France, les préfets ne sont plus que des exécutants, la population est devenue une sous caste qui n’a plus de droits. Les DREAL et autres DDPP sont des organes de régularisation d’infractions aux Arrêtés d’Autorisation. L’environnement n’est plus qu’un slogan publicitaire et des fédérations chargées de le défendre signent, moyennant finances, des partenariats pour promouvoir la méthanisation. Pour exemple récent, FNE, WWF et GRDF.

Dans l’attente de la réponse que vous voudrez bien nous faire sur un sujet d’une extrême importance, soyez assurés, Madame la Députée, Monsieur le Député, de notre considération distinguée.

 

Les membres du CSNM :

Sébastien Almagro, Daniel Chateigner, Jean-Pierre Le Lan

 

Les membres du CNVMch :

Patrick Bisbrouck, Anne Danjou, François Gillet, Jacqueline Mollé,

Anne Viallèle

 

Télécharger  le document

SuiteTribuneLibre

 17 janvier 2023 

Communiqué du Collectif Camse Collectif d'Alerte à la Méthanisation en Sud-Essonne

Télécharger

 26 janvier 2023 

Des prairies permanentes qui disparaissent chaque année dans le Grand Est. Pourquoi autant de prairies sont-elles retournées chaque année dans cette région ?

Diminution du nombre d'élevages, évolution du mode d'alimentation, développement important de la méthanisation, marché plus favorable aux grandes cultures... Les causes sont multiples et difficiles à identifier.

Alors que les prairies ont un rôle majeur dans la filtrations des eaux et les crues !

Et après cela on nous soutient que ce n’est pas plus de 15% (promis, juré !) mais si on multiplie le tout par 7000 (métha à venir), que restera-t-il pour les cultures alimentaires et pour retenir l'eau en effet ...

Jacqueline (Arzal en danger)

 31 janvier 2023 

Collectif Camse Angerville Methagaze

La mobillisation continue

Télécharger

 30 décembre 2022 

La BD "Le monde sans fin" a été le livre le plus vendu de l'année 2022 en France

Après Astérix en 2021, c'est la bande dessinée de Jean-Marc Jancovici et Christophe Blain sur la crise climatique qui a été l'ouvrage le plus écoulé en magasins et sur internet cette année

 15 décembre 2022 

Observations de l’Association Bien Vivre en Anjou concernant GAZELIVIA (49)

Entre rivière et champ de courses la petite cité du lion d'Angers compte accueillir un méthaniseur en son sein. PARTAGEZ

C'est l'abattoir ELIVIA qui veut se lancer dans la méthanisation en bordure de l'Oudon. Il ne respecte déjà pas son Arrêté d'Autorisation et ça pue grave certains jours.

Les élus s'en accommodent et sont pour le méthaniseur.

Ce sera drôle quand la voie verte qui passera au pied gagnera le trophée du tronçon le plus puant de France !

Belle réputation : "Le Lion d'Angers ? C'est la voie verte qui pue, courez vite !"

Pour aller plus loin

Le contribution de La Sauvegarde de l'Anjou, fédération départementale de protection de l’environnement, des sites, des monuments. 

 8 décembre 2022 

Bien vivre en Anjou se mobilise contre le futur méthaniseur d'Elivia

 2 décembre 2022 

La France continue d’exporter des milliers de tonnes de pesticides interdits sur son sol, selon des ONG

 15 novembre 2022 

Enquête Grand Reims (51) du 5 novembre au 4 décembre 2022

Vos remarques et observations sur le projet de Plan Climat Air Énergie Territorial du Grand Reims (PCAET) adopté le 30 juin 2022 par le conseil communautaire du Grand Reims.

Avec un grand renfort de projets de méthanisation N’hésitez pas à faire vos remarques à ce sujet.

LogoDNA.jpg

  22 octobre 2022 

Une conférence-débat sur la méthanisation s’est déroulée jeudi 19 octobre à Reichshoffen,

co-organisée par l’association environnementale HERON et l’ADEQ de Rittershoffen, un collectif de riverains qui lutte contre un projet de méthanisation à l’entrée du village.

Plus de cent personnes présentes. On note l’intervention en visio (en direct de Normandie) de Daniel Chateigner du collectif scientifique national méthanisation raisonnable (Physicien Professeur des Universités, Université de Caen, Normandie) qui fait part de son expertise contradictoire face à Céline Veit, la responsable d’équipe énergie et gestion des déchets à la chambre d’agriculture d’Alsace qui vantait les mérites de ces usines à gaz.

LogoLeJournalDuGers.jpg

 2 octobre 2022 

La terre nourricière, agrivoltaïsme et méthanisation attention danger

La Confédération paysanne du Gers communique.

LogoDemainLeVexin.jpg

^ Télécharger

 17 septembre 2022 

Nous sollicitons votre aide car le préfet du Val-d’Oise a accordé les permis de construire et d’ICPE

à la société Métha-95 pour la construction d’un méthaniseur agricole à la sortie de notre village à 500 mètres des premières habitations !

LogoOuestFrance.jpg

 16 août 2022 

Pollution, mauvaises odeurs

"Rien n’a été fait depuis 2017" dénonce Bien vivre en Anjou

LogoBienVivreEnAnjou.jpg

^ Télécharger

 31 juillet 2022 

Méthanisation, éolien et autres ...

Petit quiz à partager

20220728Lydia&ClaudeMaisonBrûle.jpg

 28 juillet 2022 

Lydia et Claude Bourguignon - ingénieurs agronomes, microbiologistes- présentent leur livre Pourquoi ne faisons-nous rien pendant que la maison brûle ?

"Cette civilisation mondiale implose mais, pour la première fois dans l’histoire, en sachant exactement pourquoi et en ayant les moyens pour l’éviter. Ce phénomène est totalement nouveau et mérite que l’on y réfléchisse. Cette chute est d’autant plus passionnante qu’elle ne concerne pas seulement nous, les humains, mais aussi la majorité des êtres vivants. Ce livre se divise en deux chapitres. Le premier, décrit les mécanismes de destruction des sols, de la biodiversité et de l’humain ainsi que ceux de la pollution de l’eau...".

La méthanisation n’est pas en reste, elle fait partie de la destruction de la biodiversité.

Télécharger

 7 juillet 2022 

Collectif Transparence La-Chapelle-Neuve

Samedi 9 juillet

Après-midi citoyen

Pique-nique

LogoLogeBegDeGaz.jpg

^ Télécharger

 5 juillet 2022 

Méthanisation autour de Bannalec (29, Sud) : de nouveaux projets,

LA COLERE MONTE

LogoSoutienAuxVictimesDesPesticides.jpg

^ Télécharger

 18 juin 2022 

Du Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest

"La méthanisation : un risque sanitaire important".

LogoRegistreDématérialisé.jpg

  7 juin 2022 

Le plus grand méthaniseur d'Europe !!!

Il est urgent de répondre à l’Enquête Publique avant le 10 juin : Tous les documents utiles en suivant ce lien :

https://www.registre-dematerialise.fr/2903/documents

A proximité du parc national des forêts, à Chatillon-sur-Seine en Côte-d'Or (21), la société danoise Nature Energy a le projet d’installer le plus grand méthaniseur d'Europe. L’Enquête Publique est en cours depuis le 10 mai jusqu'au 10 juin.

150 agriculteurs céréaliers de la région dijonnaise assurent 50% du financement de 5 plateformes décentralisées sur 15 hectares, dont 40 000 m2 de stockage d’intrants, 4 unités annexes, 5 silos de 6000 m2, 5 digesteurs, etc…

C’est 118 camions/jour et 30 camions/ jour sur les autres sites.

Avec une consommation de 546 t/jour d’intrants, le site prévoit de produire 4697Nm3 de "bio"gaz. Une fois épuré, cela correspond à : 

• 2405 Nm3/h de "bio"méthane injecté dans le réseau GRDF

• 2292 Nm3/h de "bio"CO2

Le nom commercial est Sécalia https://secalia-chatillonnais.fr/

 

LogoAdeqRittershoffen.jpg

^ Télécharger

 4 juin 2022 

Rittershoffen

Le méthaniseur Métha 2S, propage déjà des odeurs insupportables, alors qu'il n'est pas en fonctionnement.

Avant-goût d'indigestats?

Mais que respirent donc les riverains ? La liste est trop longue pour la détailler ici. Les publications scientifiques nombreuses ...

Aux élus de prendre les devants

 

LogoSurLeFront.jpg

 26 avril 2022 

Le 2 mai 20220

France 5 - Sur le front Biocarburants, biogaz : le grand enfumage ?

Le biocarburant,
"C’est un carburant made in France celui-là. On en est super fiers".
et le biogaz,
"La bouse de vache c’est le nouvel or marron", trop bio pour être vrai ?
"On nous la vend comme une énergie verte alors que c’est une catastrophe écologique"
Hugo Clément, journaliste est avec ceux qui mettent de l’eau dans le gaz.
"En rajoutant 10% de biocarburants on se donne bonne conscience.
C’est du greenwashing, les bios énergies n’ont rien de bio
"

 

LogoLesAmisDeLaTerre.jpg

 24 mars 2022 

Energies renouvelables
Gers : le nouvel "ELDORADO" pour

les projets de méthanisation agricole

LogoGénérationsFutures.jpg

 19 mars 2022 

Lettre ouverte de

26 organisations sur l’instrumentalisation de la guerre en Ukraine

 14 janvier 2022 

La Commission européenne adoube le nucléaire et le gaz fossile comme "énergies de transition"

Voici ce qu’a écrit Jean-Pierre Le Lan membre du CSVM (Collectif Scientifique National Méthanisation raisonnable) :

"La Commission européenne adoube le nucléaire et le gaz fossile comme "énergies de transition". Ce qui donc est inacceptable ici, c'est l'intégration du gaz.
Le fameux gaz, appelons le par son vrai nom "méthane" et non pas "biogaz" ou "gaz vert" (escroquerie sémantique) est constitué de molécules (CH
4) non seulement dangereux gaz à effet de serre mais destiné à subir la combustion, laquelle ne produit que du CO2 et du H2O gazeux.

Quelle que soit son origine, gaz naturel fossile ou issu de méthanisation, une fois envoyé dans l'atmosphère, sera retourné sur le système terrestre pour seulement 56% (photosynthèse et par l'océan), donc 44% persisterons dans l'atmosphère au moins mille ans !

Cette vérité scientifique est scandaleusement niée par l'ADEME, SOLAGRO, et bien sur GRDF, GRT Gaz et Engie dont les intérêts économiques bien connus priment sur tout. Mais plus grave, même FNE leur emboite le pas, alors qu'en principe (?) ils n'ont pas de conflits d'intérêts sur ce sujet, ce dont on peut donc légitimement douter.
Le gaz dont on parle est un énergie très carbonée, elle est le vecteur d'une énergie contribuant au réchauffement climatique.

Ceci, porté devant la commission européenne confirme qu'il s''agit bien d'un scandale d'état, reposant sur un déni de science collectif, manifestement conséquence d'intérêts économiques plus forts que tout"

LogoBienVivreEnAnjou.jpg

 11 janvier 2022 

Mise en cause d'une inspectrice de la DREAL

Dans le Maine et Loire 2 associations ont pour la première fois pointé du doigt les manquements dans le travail d'une inspectrice de la DREAL auprès de son préfet

Le préfet ne nous a pas donné le rdv demandé et nous avons appris hier, par les bruits de couloir de la DREAL d'un autre département que ses services ne comptaient pas nous en donner et que nous aurions droit à une "remontée de bretelles" !!!

Vous trouverez sur notre page facebook le lien de la réaction du préfet par voie de presse d'hier  : "La mise en cause du travail de l’inspection de la DREAL n’est pas acceptable".

Mais également le lien d' un ancien article de presse mettant en cause la DREAL et concernant les épandages de digestats non autorisés mais connus de cette dernière.

Je vous invite à commenter et partager très largement la dernière publication de Bien Vivre en Anjou.

Cela concerne aussi bien la méthanisation, que l'éolien et toutes les autres ICPE.

Ce que nous voulons c'est que les contrôles soient effectués et qu'ils soient sérieux, impartiaux, équitables et transparents.

https://www.facebook.com/AssociationBienVivreEnAnjou/

 

bottom of page