CNVMch

VersDeTerre.jpg

Il y a urgence, lisez et partagez

largement ce document publié sur

"Le jardin vivant"

Tout y est dit des dégâts à venir de la méthanisation.

La publicité sur le gaz "vert" vous ment. Concernant ses déchets appelés "digestats"

"tout indique aujourd’hui qu’ils sont toxiques pour les vers de terre et la vie dans les sols". Pourtant 1000 installations sont déjà opérationnelles et leurs déchets épandus sur les terres nourricières …

13Janvier2021Vert.jpg

Espérons que ce long échange de deux heures permettra des avancées

dans la protection de l'environnement

et des riverains, dans la prise en compte

de l'impact sanitaire des méthaniseurs

et de leurs déchets, de leur impact en émission de Gaz à Effet de Serre, de leur impact sur la disparition de l'agriculture nourricière,

la multiplication des élevages intensifs,

la pollution de l'air, la disparition de la vie

des sols, la raréfaction de la ressource

en eau potable de qualité, etc.

UFCMétha.jpg

Nous avons besoin

de vous tous

Nous organisons, au niveau national, une opération et vous remercions d'y participer et de partager avec votre entourage ;
Energies renouvelables :

UFC Que choisir - Les mirages du biogaz

Le n° 599 de février 2021 est en kiosque (4,80€)

Nous vous demandons d'acheter nombreux ce numéro du magazine afin de faire le buzz.

Mobilisez-vous, agissez, nous comptons sur vous. MERCI

BioMethaGaronne.jpg

Bio Métha Garonne

Communiqué du 8 décembre 2020

Arrêt duprojet

Suite à la finalisation de l’étude de faisabilité technico-économique, nous vous informons de notre souhait d’arrêter le développement du projet Bio Métha Garonne.

En effet plusieurs facteurs ne nous permettent pas d’atteindre un équilibre économique permettant d’assurer la viabilité de notre configuration de projet.

Parmi ces facteurs, figurent le prix du raccordement au réseau de gaz, le coût des cultures intermédiaires  ainsi que la récente baisse des prix de vente du biométhane publiée le 23 novembre 2020.

Pas de crime d’écocide,

mais un délit pour punir les atteintes

à l’environnement

Les ministres de la transition écologique et de la justice ont détaillé dimanche ce nouveau délit, et non crime, comme l’avaient souhaité les 150 citoyens de la convention pour le climat.

Un « délit d’écocide » visant à prévenir et sanctionner les atteintes graves à l’environnement va être créé, ont annoncé, dimanche 22 novembre, la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, et le garde des sceaux, Eric Dupond-Moretti.

LE MONDE / AFP - 22 novembre 2020

Ce matin à 9h30, le Conseil d’Etat

a rendu une décision véritablement historique pour la lutte contre la crise climatique :

il met l’Etat face à ses responsabilités en consi-dérant que les objectifs de réduction de gaz à effet de serre fixés par la loi sont contraignants.

Répondant au recours climatique de la commune de Grande-Synthe, que soutient l’Affaire du Siècle, la plus haute juridiction administrative a donné 3 mois à l’Etat pour montrer que les actions mises en place sont suffisantes pour les atteindre.

L'Affaire du siècle - 19 novembre 2020

Corcoué-sur-Logne. Philippe Grosvalet demande le débat sur la méthanisation

Le président du Département souhaite que

le projet de Corcoué-sur-Logne,

un méthaniseur traitant 680 000 tonnes d’effluents par an, fasse l’objet d’un débat.

Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, s’est dite favorable à la méthanisation en général. Mais, sur le projet de Corcoué-sur-Logne, elle avait souhaité ne pas se prononcer en raison de la consultation en cours.

Ouest France - 28 octobre 2020

Lot. 8 associations s'inquiètent de la méthanisation "à la lotoise" et ses risques pour l'avenir

Huit associations plaident pour la nécessité de préserver les ressources en eau potable et la qualité de l'environnement dans le Lot.

Électricité seule = 40 % du rendement du co générateur. La distance entre effluents et méthaniseur, est en réalité 7,4 km, alors que les épandages à Marcilhac/Célé, au Bastit, St-Jean-Lagineste, Fourmagnac, etc. excèdent largement les 13 km en moyenne. Les élevages industriels "sans terre" font-ils partie de l’agroécologie ? (©DR)

Actu Lot Rédaction Cahors - 13 novembre 2020

Barbara Pompili ne prend pas position sur l’usine de Corcoué

Elle se dit favorable à la méthanisation mais ne prend pas position sur le projet constaté d’usine géante envisagée à Corcoué-sur-Logne.

Une précision de son cabinet nécessaire après les propos tenus mardi 20 octobre au micro de nos confrères de France Bleu Loire Océan.

La méthanisation, c’est une énergie que nous voulons soutenir », avait affirmé la ministre de la Transition écologique lors d’un déplacement à Châtellerault, dans la Vienne.

Ouest France - Presse Océean - Pierre-Marie Hériaud

Sur la zone des Châtelets,

un méthaniseur pourrait chauffer 1600 foyers

Une usine de méthanisation doit s’installer dans la zone des Châtelets, à Ploufragan (Côtes-d’Armor, sur un terrain de 30 000 m² vendu en 2016 par l’agglomération. Les travaux seraient prévus pour 2021. Des riverains font valoir leurs inquiétudes et plusieurs communes limitrophes s’y sont déclarées défavorables.

DOCUMENT Actu.fr/Bretagne

Dans le Lot, les craintes

d’une "catastrophe écologique"

liée à l’épandage de digestat

Présenté comme un "fertilisant vert" obtenu à partir de déchets agro-industriels, le résidu de la méthanisation, qui contient des métaux lourds, pourrait se révéler à risque en milieu calcaire.

Le méthaniseur de Gramat (Lot), installation classée à risque pour l’environnement, est autorisé à traiter jusqu’à 57 000 tonnes de déchets par an.

DOCUMENT LE MONDE

Barbara Pompili favorable à la méthanisation mais elle ne se prononce pas sur le projet de Corcoué-sur-Lorgne

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a confié à France Bleu Loire Océan être favorable au principe d'usines de méthanisation sans toutefois se prononcer sur le méga-projet qui pourrait voir le jour en Loire-Atlantique.

En déplacement à Châtellerault, dans la Vienne, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a confié à France Bleu Loire Océan vouloir soutenir le développement de la méthanisation.

DOCUMENT France Bleu © AFP - Ludovic Marin

Méthanisation dans l’Oise :

"Ça fleurit dans tous les sens, on a du mal à voir la cohérence"

Un schéma départemental, voué à sortir avant l’été prochain, doit rassurer la population et accompagner les porteurs de projet pour optimiser la production de biométhane.

D'ici quinze jours, le méthaniseur Naturagaz de Lévignen sera en service. Le gaz produit grâce aux déchets agricoles sera injecté dans le réseau de GrDF et alimentera les foyers des environs ...