top of page
CarteDesVents.jpg

La transition énergétique

L'éolien

Le vent

une énergie renouvelable

 

Une éolienne est un dispositif qui transforme l'énergie cinétique du vent en énergie mécanique, dite énergie éolienne, laquelle est ensuite le plus souvent transformée en énergie électrique. Les éoliennes produisant de l'électricité sont appelées aérogénérateurs, tandis que les éoliennes qui pompent directement de l'eau sont parfois dénommées éoliennes de pompage ou pompe à vent. Une forme ancienne d'éolienne est le moulin à vent.

Les critères de choix d'une implantation éolienne dépendent de la taille, puissance et du nombre d'unités. Ils nécessitent la présence d'un vent régulier (cf. atlas éolien) et diverses conditions telles que : proximité d'un réseau électrique pour y raccorder les aérogénérateurs, absence de zones d'exclusion (dont périmètre de monuments historiques, sites classés, zones à phénomènes d'écho en montagnes, paysages, ) et de préférence une zone dite "non-conflit" par les promoteurs de l'éolien (population peu dense et offrant peu de résistance).

Critères pris en compte pour le choix du site :

  • La nature du sol : il doit être suffisamment résistant pour supporter les fondations de l'éolienne. Ce critère n'est pas déterminant car dans le cas d'un sol meuble, des pieux seront alors enfoncés sous les fondations de l'éolienne. Il existe aussi des éoliennes haubanées.

  • L'accessibilité du site (virages, pente, passage de ponts) doit permettre le transport des gros éléments de l'éolienne (pales, tour, nacelle) et des grues nécessaires au montage. Cette contrainte peut limiter la puissance maximale installable par machine.

  • La connexion au réseau électrique. Pour cela, les petites fermes d'éoliennes sont le plus souvent situées à proximité d'un poste de transformation haute tension afin de diminuer le coût de raccordement qui est directement fonction de la distance à ce poste. Pour les grosses fermes éoliennes, le réseau doit être en mesure de supporter l'énergie produite, et son renforcement est parfois nécessaire (renforcement ou création de poste de transformation). Le raccordement est plus coûteux dans le cas des projets en mer, mais les sites sont beaucoup plus ventés et les contraintes beaucoup plus faibles.

  • Les éoliennes, selon leur taille, vitesse de rotation et emplacement, peuvent avoir un effet négatif sur les oiseaux ou chauve-souris (collision, dégradation de l'habitat, etc.) notamment si elles sont éclairées de nuit (cf. pollution lumineuse) ou disposées sur un corridor de migration aviaire. Birdlife International a fait un certain nombre de recommandations au Conseil de l'Europe à ce sujet : les réserves naturelles, les routes migratoires importantes (cols montagneux), etc. sont des lieux à éviter pour la sauvegarde des oiseaux. La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a publié en 2017 une étude complète s’intéressant "spécifiquement à la mortalité directe par collision des oiseaux avec les éoliennes", compilant "l’ensemble des suivis environnementaux réalisés sur les parcs éoliens français" et croisant ces données avec la localisation des zones spéciales de conservation et des zones de protection spéciale. Des études sont également en cours pour mieux apprécier et réduire l'effet des éoliennes sur les chauve-souris.

  • Les éoliennes industrielles de 2 MW ont une puissance sonore de 104 à 108 décibels (dBA) (Vestas V90 ou Enercon E 126). La distance entre les éoliennes et les habitations varie selon les pays. Le bruit mesuré en dBa diminue avec la distance et est parfois couvert par le bruit du vent alors que les infrasons et les basses fréquences se propagent sur de longues distances. En 2006, l’Académie de Médecine française proposait à titre conservatoire une distance minimale de 1 500 m pour les éoliennes de plus de 2,5 MW, dans l'attente d'études sur le volume sonore des éoliennes sur une période de plusieurs semaines et sur les effets de ce bruit sur la santé. Bien que la taille des éoliennes se soit accrue, la législation française n'a pas évolué et reste à la traîne en comparaison d'autres pays Européens. En juin 2015, le ministère de la Santé finlandais a rendu un rapport dans lequel il préconisait 2 km. En novembre 2014, l'État libre de Bavière a imposé une distance aux habitations de 10 fois la hauteur de l'éolienne afin de protéger la population des effets néfastes.

  • Si les éoliennes de dernière génération sont relativement silencieuses, une étude des effets sonores sur les habitations est recommandée avant l'implantation des parcs éoliens. En fonction des résultats de l'étude, cette implantation peut être modifiée afin notamment de respecter la réglementation (émergence maximale de 5 dBA le jour et 3 dBA la nuit en France). Les études acoustiques en dbA ne mesurent pas les infrasons. La distance entre les éoliennes et les habitations est en France au minimum de 500 mètres. Une étude financée par l'industrie éolienne publiée en 2015 a conclu que le niveau de gêne déclaré par les riverains n'était pas corrélé à la distance entre leur habitation et l'éolienne.

Source Wikipédia

SuiteEoliennes
QuoiDeNeuf ? L'éolien

 13 mai 2024 

Dérogation espèces protégées :

Un projet de parc éolien ne répond pas à une raison impérative d'intérêt public majeur s'il n'apporte "qu'une contribution modeste à la politique énergétique nationale de développement de la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d'énergie dans un département qui ne souffre d'aucune fragilité d'approvisionnement électrique et compte déjà un grand nombre de parcs éoliens" (Conseil d'État, 18 avril 2024, n°471141)

 30 mai 2024 

Éoliennes en mer en Bretagne Sud : "Un mauvais projet avec de mauvais lauréats"

Un choix "ahurissant", estiment les anti-parc éolien, sans pouvoir s’appuyer sur le retour d’expérience de la ferme éolienne pilote Groix-Belle-Île qui a été abandonnée

 17 janvier 2024 

Éoliennes de Puilaurens-Lapradelle (11): le conseil d’Etat retoque définitivement le projet

Le représentant de l'Etat dans l’Aude avait également retenu l'impact significatif du projet sur l'avifaune, à savoir les populations d’oiseaux. Malgré les recours déposés, ce rejet d’autorisation avait été confirmé par le tribunal administratif de Montpellier, en 2019, puis la cour administrative d’appel de Marseille en 2021.

 11 juillet 2024 

Les éoliennes de Guern en cours de démantèlement

Des grues ont été installées autour des éoliennes de Niziau, à Guern (Morbihan). Depuis la fin du mois de mai 2024, des salariés s’activent. Un premier rotor a été descendu

bottom of page